J’ai fini par activer iCloud ;-)

Je suis toujours rebutée par tout ce qui est synchronisation sur le web… mais en conséquence je me complique un peu la vie ;-)

J’ai fini, après avoir installé avant-hier Mountain Lion, par activer, hier, iCloud sur mes appareils à la pomme !

Le site d’Apple indique que les données pendant le transfert et sur le serveur sont chiffrées en AES 128 bits, un des algorithmes de chiffrement reconnu. Alors, pourquoi ne pas goûter à cette synchronisation automatique de certaines données ?

La configuration est sans doute simple quand on installe des systèmes « à neuf », mais moi qui ai synchronisé mes données de Palm en Palm, puis vers Symbian (avec un Nokia) avant de passer aux iAppareils, j’ai dû faire quelques ajustements…

Sur le Mac

J’ai tout d’abord configuré iCloud sur le Mac, en suivant les indications données sur la page qu’Apple y consacre :

Avant de lancer toute opération, il est préférable d’effectuer une sauvegarde de ses données (Fichier > Exporter > Archive de Calendrier). Ensuite,

  • lancer iCloud depuis les Préférences Système ;
  • saisir son identifiant et son mot de passe Apple ;
  • j’ai préféré décoché les options cochées par défaut, afin d’effectuer une configuration selon mon goût (on ne se refait pas ;-) ) ;
  • choisir une adresse iCloud ;
  • cocher les éléments souhaités.

Les éléments du calendrier sont alors transférés sur le serveur iCloud.
Les rendez-vous futurs s’affichent, par défaut, dans la fenêtre de notification, sauf si l’on indique le contraire.

Sur l’iPhone

La configuration sur l’iPhone est expliquée sur cette autre page d’Apple :

  • dans les Réglages de l’iPhone, effectuer un tap sur iCloud ;
  • choisir les éléments que l’on souhaite synchroniser ;
  • les données du serveur seront fusionnées, il est donc préférable d’avoir effectué une sauvegarde au préalable ;
  • on voit sur la dernière image la fusion de mes calendriers.

Il existe des applications autres que celles d’Apple qui peuvent être synchronisées avec iCloud. C’est le cas de l’application de tâches 2Do dont je me sers. Celle-ci utilise les données de l’application Rappel, qui est présente à la fois sur l’iPhone et sur Mountain Lion. Elle se synchronise également avec les tâches du calendrier sur les anciennes versions de Mac OS.

Au lieu de synchroniser 2Do avec le Mac, je choisis donc le Serveur Calendrier. Après avoir saisi mon identifiant et mon mot de passe Apple, je laisse l’option par défaut active (prochaine synchro : fusion des données).

Dans les options d’iCloud, il faut bien sûr avoir coché l’application Rappels.

La synchronisation ne s’est pas faite immédiatement, j’ai un peu tâtonné ; en fait, la synchronisation avec le serveur est un peu capricieuse ; tout finit par rentrer dans l’ordre quand on ferme puis relance l’application. J’ai pu le constater à plusieurs reprises depuis hier.

WeekCal utilisant le calendrier par défaut de l’iPhone se synchronise également parfaitement.

Sur l’iPad

La démarche est la même que l’iPhone. On dispose cependant de quelques options supplémentaires :

  • le choix d’envoyer des données vers iCloud si on n’est ou pas connecté au réseau cellulaire ;
  • la date à partir de laquelle les événements sont synchronisés.

On voit sur la huitième et dixième image que certains éléments ont été doublonnés ; c’est là que l’on apprécie d’avoir une sauvegarde sur son Mac !

Si WeekCal se synchronise sur l’iPhone sans devoir être relancée, sauf pour la suppression des événements, ce n’est pas le cas de MiCal sur l’iPad qui doit être fermée avant que les événements ne soient synchronisés.

Dans le nuage

Mes calendriers se sont synchronisés correctement à partir du moment où je suis allée sur le site iCloud.com et ai utilisé l’application Calendrier en ligne.

L’ergonomie de l’application Calendrier dans le nuage est similaire à celle du Mac. Elle intègre les tâches sur la barre latérale droite comme dans les précédentes versions de Mac OS qui ne disposaient pas de l’application Rappels.

Problèmes de synchronisation

Bien que j’aie déjà « apuré » plusieurs fois mes calendriers, je me suis rendu compte que les multiples synchro entre iPhone, iPad et Mac avait multiplié les données ; jusqu’à plus de 2000 pour un événement ! Il s’agit essentiellement des événements sur toute la journée et récurrents, et pour une bonne partie, issus des calendriers des jours fériés ou des vacances scolaires.

Il ne m’arrive pas souvent de pester contre Apple, mais là… j’ai mis plusieurs heures à nettoyer mes calendriers ! j’ai commencé en supprimant les éléments sur iCloud directement, mais le serveur ramait ! j’ai donc continué sur le Mac ! Mais il n’est pas toujours possible de les effacer par lot, dans certains cas, il faut supprimer ces éléments dupliqués un par un ! L’iMac a fini par planter, mais heureusement, les modifications avaient été enregistrées.

Une fois les problèmes de duplication réglés, les rendez-vous saisis sur un appareil apparaissent sur tous les autres… Sauf pour les abonnements qui n’apparaissent pas tous ni sur l’iMac ni sur iCloud, alors qu’ils apparaissent correctement sur l’iPhone, l’iPad et le MacBook Air.

Synchronisation d’iCloud avec Snow Leopard

Mon MacBook Air ne disposant que de Snow Leopard, j’ai suivi les conseils de Mac Génération donnés dans l’article Guide : utiliser iCloud sur un vieux Mac et un vieil iPhone.

Le calendrier et les tâchent se mettent donc à jour aussi sur le MacBook Air ! Sur les deux ordinateurs, en plus des calendriers iCloud apparaissent les calendriers locaux que je masque pour plus de clarté.

Les abonnements apparaissent en double, car je suis abonnée à la fois sur l’Ipad, et sur au moins un ordinateur ! Un seul abonnement devrait suffire !

Bien sûr, si on utilise iCloud, il faut décocher dans iTunes la synchronisation du calendrier, et des contacts si on les synchronise via iCloud, ce qui n’est pas mon cas. En effet, je ne synchronise pas les mêmes groupes de contacts avec mon iPhone et mon iPad.

Synchronisation des applications

J’ai testé la synchronisé des notes, qui se fait très bien.

J’ai également essayé la synchro de Pages, le traitement de texte d’Apple. A l’ouverture de celui-ci, l’activation d’iCloud est détectée. Les fichiers sont automatiquement téléchargés vers le nuage. Dommage qu’on ne puisse pas sélectionner ceux que l’on souhaite synchroniser !

Connecté à icloud.com, on sélectionne les documents à télécharger vers l’ordinateur. On a le choix entre le format Pages, PDF ou Word. Ne disposant pas de Pages sur l’ordinateur, j’ai choisi le format Word.

Sur l’iPhone, j’ai dû configurer l’utilisation d’iCloud pour Pages dans les Réglages. Mais là, on n’a pas le choix, tous les documents sont automatiquement téléchargés vers l’appareil mobile.

Il est dommage que d’autres applications, comme DocumentsToGo par exemple, ne permettent pas la synchronisation via iCloud.

Au final, iCloud est pratique, les calendriers se synchronisent correctement à quelques exceptions près, qui concernent notamment les éléments récurrents ; mais il est dommage qu’en dehors des applications qui utilisent les données par défaut des iAppareils (tels que les événements ou les tâches) il ne soit pas possible de synchroniser les autres logiciels. Et il est regrettable que le choix de l’utilisateur soit autant limité ; mais la volonté d’Apple d’enfermer les utilisateurs dans le monde pommé n’est pas nouveau !


Ecrit par Lise - Site

4 commentaires

Ecrire un commentaire»
  1. Antoine

    Bonjour Lise,

    Voilà la raison du pourquoi je ne voulais pas du nuage…
    J’ai plus de 1044 clients… et les agendas qui vont avec…
    Alors doublons…triplons et j’en passe…
    C’était pour cette raison que j’ai posé la fameuse question des notes qui ne sont plus synchronisées avec itunes et l’iphone !
    Et je ne rentre même pas dans l’application à faire suivre sur mon PC du travail…
    Tu ne gères plus les triplons ET les évaporations de données. SAUVEGARDE…

    Merci encore et bon blog

  2. Oui, mais je pense que la duplication des données est plutôt due à des synchros via iTunes qu’à iCloud. En effet, contrairement d’ailleurs à Palm OS ;-) les différentes applis iOS ne semble pas reconnaître la date de la dernière modification d’un fichier. Ca pour le coup, ce n’est pas très difficile à programmer !
    En revanche, je n’ai jamais eu de doublons avec 2DO, mais je ne traîne mes tâches sur plusieurs années contrairement aux rendez-vous ;-)

  3. Joël SATRE BUISSON

    Bonjour, votre présentation est remarquable. Venant de l’environnement Windows je suis encore novice chez Apple. Question: peut-ton aisément et sans risque son blacberry (Curve 8820) avec I Cloud?
    Par avance merci.
    Cdlt
    JSB

    1. Je ne connais pas les BlackBerry et ne sais même pas si iCloud est compatible avec ces téléphones. Si vous avez une option pour sauvegarder en local, faites-le avant de vous lancer dans une synchronisation iCloud.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectifs.


Connexion à WordPress protégée par Clef