Installer des plugins

Page créée le 23 août 2007,
modifiée le 3 septembre 2009 @ 13:42

Christine, qui a beaucoup écrit sur PDACool, m’a adressé récemment ce message :

Aguichée par les infos que tu distilles sur WordPress, j’ai créé mon propre blog, et j’ai pu mettre à jour WordPress via WP Instant Upgrade sans aucun problème.
J’observe quand même que tes infos s’adressent plutôt à des initiés. J’ai, quant à moi, hésité sur pas mal de points, des détails bêtes que personne ne songe à expliquer. En particulier, concernant l’installation des plugins.

Je vais donc m’efforcer d’expliquer simplement ;-)

A quoi servent les plugins ?

Les plugins, sont des extensions, c’est-à-dire des modules qui ajoutent des fonctionnalités.

Sur ce blog, j’en utilise plusieurs, soit pour le rendre plus attrayant et vous proposer une lecture plus agréable, soit pour l’administrer plus simplement. Voir à ce propos la page Plugins classés par catégorie.

Où trouver des plugins ?

Soit en consultant la page mentionnée ci-dessus ;-) soit

Comment installer un plugin ?



Lorsqu’on installe WordPress (voir la page Installer WordPress), on dispose de plusieurs fichiers et répertoires.

Dans le répertoire wp-content se trouve le répertoire plugins. C’est dans celui-ci qu’il faut installer les plugins.

Il faut tout d’abord télécharger sur votre ordinateur le plugin que vous souhaitez installer, puis le décompresser en local.

Le plugin est soit composé d’un seul fichier avec l’extension .php, soit d’un répertoire qui peut comprendre lui-même plusieurs répertoires et fichiers.

Exemples :

  • le plugin ExecPHP est composé de deux répertoires et du plugin lui-même exec-php.php.


  • le plugin Advanced WYSIWYG Editor est composé d’un seul fichier advanced-wysiwyg.php.


Il vous faut télécharger l’ensemble du contenu vers le répertoire plugins que j’ai mentionné ci-dessus.

Activation et configuration


Une fois le plugin téléchargé, allez dans l’interface d’administration dans Plugins/Plugins Extensions/Extensions et cliquez sur Activer.

Ensuite, il est souvent nécessaire de le configurer. La configuration des plugins n’étant pas standardisée, vous accédez à l’écran de configuration du plugin, soit depuis le panneau Options Réglages, soit depuis le panneau Gérer, soit depuis le panneau Plugins Extensions.

Les fichiers de langues

En général, les fichiers de localisation, c’est-à-dire ceux qui permettent que le plugin s’affiche dans sa langue, sont fournis avec le plugin.

Si ce n’est pas le cas, il faut l’installer soit dans le répertoire du plugin, soit s’il existe, dans un répertoire créé à cet effet : lang ou languages.



Les fichiers de traduction pour le plugin OurToDoList par exemple, sont installés à la racine du répertoire du plugin.

Les fichiers de traduction pour Dagon Design Sitemap Generator, autre exemple, sont installés dans un répertoire spécifique.

Vous disposez de deux fichiers, un fichier avec l’extension .po (par exemple, nggallery-fr_FR.po pour la traduction en français du plugin NextGenGallery) qui ne vous sert à rien ! C’est le fichier que les traducteurs réalisent avec le logiciel PoEdit. L’autre fichier comporte une extension .mo (par exemple nggallery-fr_FR.mo) qui lui est issu du premier (c’est le fichier compilé) et est nécessaire à la traduction.

Sur ces questions de traduction de plugins, vous pouvez consulter la page Comment traduire une extension ?.

Voilà Christine, j’espère que j’ai éclairé ta lanterne !


A la lecture du projet d’article, Christine me fait remarquer :

Là c’est très bien.
Mais je n’ai pas compris par exemple comment utiliser (ou installer ?) Advanced Wysiwyg Editor, car une fois activé, il n’apparaît pas.


Certains plugins sont « invisibles » dans l’interface d’administration. C’est le cas de Advanced Wysiwyg Editor. Lorsqu’on l’active, on bénéficie d’une interface de saisie améliorée, ce qu’on peut constater en activant ou désactivant le plugin, mais aucun élément dans le panneau d’administration du blog ne permet de le voir !

Concernant WP Instant Upgrade, le tutorial indique qu’il faut donner les droits en écriture à certains fichiers. J’ai eu un instant de panique, avant de retrouver dans ma tête ce qu’il faut faire pour donner les droits en écriture. C’est là sûrement quelque chose qu’il faut rappeler au lecteur.



Pour donner des droits d’écriture ou de lecture à certains fichiers ou répertoires : en général, les clients FTP utilisés pour le transfert des fichiers permettent de les visualiser. Par exemple, avec Transmit, pour Mac OS, un clic droit sur un nom de répertoire ou de fichier donne accès aux propriétés. Il en est de même avec FileZilla sous Windows il me semble.

En faisant une recherche rapide sur Internet, je viens de trouver un Traducteur des droits de fichiers Unix – (chmod) ; il fonctionne chez moi sous Opera et Safari mais pas avec Firefox.

Attention cependant, soyez prudent ! Donner des droits en écriture signifie que les fichiers peuvent être modifiés par les internautes visitant votre blog. Il faut donc permettre l’écriture sur ces fichiers à bon escient !


L’ensemble des plugins cités ici sont présentés sur les pages :

 


Ecrit par Lise - Site
Mot(s)-clé(s) ,

2 commentaires

Ecrire un commentaire»
  1. Merci Lise. J’archive la page dans mon dossier WordPress_FAQ

  2. damien

    bojour et merci ,
    me suis permis de prendre des notes je comprend mieux ce qu est et comment on installe un plugin ,c est super bien expliqué je suis un débuant qui apprend seul c pas toujours évident mais c le plaisir de chercher

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectifs.


Connexion à WordPress protégée par Clef