Installer WordPress en local (Mac OS)

Et bien voilà, utilisant WordPress depuis 3-4 mois, je me suis décidée à l’installer sur un de mes ordinateurs sous Mac OS (un iMac PPC) afin de pouvoir faire des tests en local, au lieu de « polluer » le site lui-même.

Ces indications proviennent de la page en anglais de Michael Doig.
Page mise à jour le 10 juillet 2008

J’ai choisi de faire une installation la plus simple possible. J’ai tout d’abord téléchargé MAMP qui installe directement un serveur Apache, la base de données MySQL, et PHP (Mac OS dispose déjà en standard de certains de ces éléments, mais d’après Michael Doig, installer tout le package MAMP est plus simple).

  • l’installation se fait comme d’habitude : décompression de l’image .dmg téléchargée, et glisser-déplacer du dossier MAMP dans le répertoire Applications ;
  • ensuite, dans le répertoire Applications/MAMP, double-cliquez sur l’icône (noire) d’installation du widget ;
  • dans le Dashboard, cliquez sur le i et choisir php4 ; ceci est impératif, sinon l’importation des données (voir la page Exporter / importer son blog) d’un autre blog ne fonctionne pas, ainsi que certains plugins ;
  • démarrez le serveur (s’il n’a pas démarré tout seul) et cliquez sur Afficher la page d’accueil ; comme chez moi, je ne voyais rien se passer, j’ai double-cliqué sur MAMP.app depuis le répertoire Applications/MAMP

puis sur Ouvrir la page d’accueil


et j’ai vu s’afficher la page attendue

  • pour commencer, laissez les champs par défaut : localhost 8889, nom d’utilisateur root et mot de passe root ;
  • cliquez sur le lien phpMyAdmin et créez une base wordpress (vous pouvez lui donner un autre nom) ;
  • téléchargez WordPress si ce n’est déjà fait, décompressez le fichier et copiez le répertoire wordpress dans le répertoires Applications/MAMP/htdocs (la version française est ici ; si vous avez téléchargé la version anglaise, il suffit de compléter dans le fichier wp-config.php la ligne define en rajoutant fr_FR) ;



  • ouvrez avec TextEdit le fichier wp-config-sample.php, en vous assurant que vous êtes bien au format txt (ce qu’on spécifie dans Préférences/Format) ;
  • remplacez les champs nom de la base, nom d’utilisateur, mot de passe et localhost avec les mêmes noms que ceux définis précédemment et nommez ce fichier wp-config.php ;


  • lancez ensuite http://localhost:8888/wordpress/wp-admin/install.php et suivez les instructions à l’écran ;
  • nommez votre blog, et dans l’écran suivant, notez le nom et le mot de passe (mémorisez ces données, vous en aurez besoin par la suite) ;
  • connectez-vous à votre blog local en cliquant sur wp-login.php ;
  • après vous être identifié sur votre blog, vous pouvez changer votre mot de passe en cliquant sur Users/Your Profile (ou dans la version française sur Utilisateurs / Votre profil);
  • pour lancer votre blog, il suffit de vous connecter à cette adresse http://localhost:8888/wordpress/ ;

Et voilà !

Et la magie de Mac c’est qu’il m’a juste suffi de recopier le répertoire MAMP de mon iMac vers mon MacBook dans le répertoire Applications pour disposer de la version en local sur mon deuxième ordinateur.


N’oubliez pas d’arrêter le serveur soit en utilisant le widget soit via l’application MAMP ; en effet, si vous êtes connecté en permanence à Internet, votre serveur peut être vulnérable. Et bien sûr, il faudra le relancer pour utiliser votre serveur local…


 

Pour installer WordPress en local sur d’autres systèmes d’exploitation, vous pouvez consulter :


Ecrit par Lise - Site
Mot(s)-clé(s) ,

197 commentaires

Ecrire un commentaire» 1 4 5 6
  1. Nicolas

    Bonsoir Lise,
    Merci beaucoup pour ce tuto simple et très efficace. Il m’a permis en effet en moins de 10 mn d’effectuer l’ensemble de la manip et, à ma grande surprise, ça fonctionne !

    Au plaisir de te lire à nouveau.

  2. Bonjour,

    J’ai également installer WordPress sur Mamp. Tout va bien, sauf l’ajout de plugins.
    Comment faut-il renseigner la zone « Informations sur connexion » ?
    Copie d’écran de l’erreur :
    ht tps://dl.dropbox.com/u/30727230/Erreur.png

    1. Il y a un moment que je ne n’ai pas repris l’installation de MAMP. Que signifie la zone « Informations sur connexion » ?
      Avez-vous bien laisser les champs par défaut
      localhost 8889, nom d’utilisateur root et mot de passe root ?
      Arrivez-vous à vous connecter sur le blog ? Seul l’ajout de plugin n’est pas opérationnel ?

  3. Mel

    Merci pour ce tuto. Tout s’est passé à merveille.
    C’est génial.

  4. Mel

    Bonjour Lise,

    Encore merci pour ce tuto.
    Grâce à vous, je peux développer tranquillement mon site en local sur mon imac. Cependant, j’ai récemment fait l’acquisition d’un macbook pro. Et j’aimerais donc travailler de temps en temps mon site sur ce 2ème ordi (alterner donc).

    C’est pourquoi, votre dernière phrase du tuto m’intéresse :

    Et la magie de Mac c’est qu’il m’a juste suffi de recopier le répertoire MAMP de mon iMac vers mon MacBook dans le répertoire Applications pour disposer de la version en local sur mon deuxième ordinateur.

    Pourrais-je avoir quelques précisions quant aux manipulations à faire SVP ?
    En effet, j’ai copié le dossier MAMP contenu dans Applications de mon iMac vers le dossier Applications de mon MacBook.
    Mais quand je lance MAMP du MacBook Pro, ça reste rouge, ça ne passe pas au vert pour le démarrage des serveurs. Je n’ai rien installé sur mon Macbook, ni WP, ni MAMP. La copie du dossier suffit-elle ?
    D’autre part, si je travaille en local sur mon Macbook et que je veux ensuite retravailler sur mon iMac ensuite, faut-il que je copie le dossier MAMP du Macbook vers l’iMac, et ainsi de suite ?
    Merci pour vos éclaircissements.

    Mélanie

    1. En effet, j’ai copié le dossier MAMP contenu dans Applications de mon iMac vers le dossier Applications de mon MacBook.
      Mais quand je lance MAMP du MacBook Pro, ça reste rouge, ça ne passe pas au vert pour le démarrage des serveurs. Je n’ai rien installé sur mon Macbook, ni WP, ni MAMP. La copie du dossier suffit-elle ?

      Il y a très longtemps que je n’ai pas « joué » avec ces outils mais je pense qu’il faut quand-même installer les outils sur le 2ème ordi.

      D’autre part, si je travaille en local sur mon Macbook et que je veux ensuite retravailler sur mon iMac ensuite, faut-il que je copie le dossier MAMP du Macbook vers l’iMac, et ainsi de suite ?

      Oui ! c’est magique, mais quand-même ;-)

  5. Mel

    Ahahah, merci pour votre réponse.
    Je vais me pencher plus sérieusement sur tout ça ;-)

  6. Bonjour, débutante en WordPress, je développe mes sites en local. Jusqu’à maintenant, tout allait bien. Depuis hier, quand je fais une install comme d’hab (avec Mamp, je suis sur Mac), quand je passe dans l’interface admin, elle n’est pas installée correctement et apparait « en ligne de texte ». Où ais-je fais une erreur ? Merci d’avance

    1. Je pense que l’installation s’est mal passée. Supprimez tous les fichiers, en ayant sauvegardé auparavant le répertoire dans lequel se trouve votre blog, et refaites l’installation.

  7. […] Le premier s’appelle WampServer. Il nous permettra d’accéder à notre site WordPress.org en local (=sur l’ordinateur). Cependant, WampServer n’est pas compatible avec Mac. C’est pourquoi si tu es un Lecteur Unique détenteur d’un Mac, il te faudra télécharger Mamp. Le petit problème est que je suis sous Windows, donc je ne peux pas aider les petites pommes. Mais don’t worry! Je t’ai dégoté un super tuto pour installer Mamp et wordpress dessus juste ici. […]

1 4 5 6

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.

Protected by WP Anti Spam


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectifs.


Connexion à WordPress protégée par Clef